Nous devons convaincre les parlementaires qui examinent le projet de loi de finances rectificative, d’étendre les exonérations de cotisations familiales aux travailleurs indépendants.

Le projet de loi de finances rectificative pour 2012 instaure des exonérations de cotisations familiales en vue d’améliorer la compétitivité des entreprises et de favoriser la création d’emploi.

L’UPA a sollicité et soutient cette politique de réduction du coût du travail, mais dénonce fermement la mise à l’écart dans ce projet en cours de discussion au Parlement des 2,5 millions de travailleurs indépendants français.

Cette situation contrevient totalement au principe d’égalité devant l’impôt et les charges.En effet, artisans, commerçants, agriculteurs, professionnels libéraux ; ils sont nombreux à percevoir des rémunérations comprises entre 1 et 2,1 SMIC. Pourtant, dans l’état actuel du projet de loi, ils continueront à payer 5,4% de cotisations familiales patronales alors qu’aux mêmes niveaux de revenus les effectifs salariés des entreprises seront exonérés de ces cotisations.

Nous vous invitons à marquer votre soutien en signant électroniquement la pétition de l’UPA.

Merci par avance.